Grand Site des Gorges du Gardon

Traduction

Historique
 

Le Syndicat mixte des gorges du Gardon (SMGG) est né en 1993 de la volonté du Conseil départemental du Gard de préserver et de mettre en valeur le site.
En proposant un outil de gestion, le Département a souhaité associer les 12 communes du territoire concerné, puisque rattachées au massif des gorges : celles de Cabrières, Castillon-du-Gard, Collias, Dions, Poulx, Remoulins, Saint-Bonnet-du-Gard, Sanilhac-Sagriès, Sernhac et Vers-Pont-du-Gard sont membres du SMGG. Les communes de Lédenon et Sainte-Anastasie n’ont, en revanche, pas souhaité prendre part au processus. Ce qui n’empêche pas le Syndicat mixte de mener des actions dans le cadre de ses missions sur le territoire de ces deux communes.

Aujourd’hui, le SMGG emploie 35 personnes, dont 16 relevant des pôles technique et éducatif (chargés de mission, naturalistes, animateur, chef de chantier…), 12 agents techniques et 5 agents administratifs.
Il accueille aussi toute l’année des stagiaires qui réalisent dans les gorges leur mémoire de fin d’études.
Le SMGG dispose aujourd’hui d’un budget de 4 millions d’euros, dont 2,2 millions dédiés à l’investissement.

falaise_ecole_thierry_vezon.jpg
Maison des gorges du Gardon à Sainte-Anastasie, ©Polymorphe

 
Nos partenaires /  Nous contacter /  Espace presse /  Marchés publics /  Mentions légales /  Plan de site |  Haut de page