Grand Site des Gorges du Gardon

Traduction

Aigle de Bonelli
 

Aigle de Bonelli

Nom latin : Aquila fasciata

  • Envergure : 150 à 170 centimètres
  • Poids : entre 1,5 et 2,5 kg
  • Longévité : peut atteindre l’âge de 25 à 30 ans
  • Silhouette, couleur : Aigle de taille moyenne aux ailes arrondies. Queue relativement longue. Contraste important entre le dessous du corps, clair, et les ailes aux teintes sombres. La femelle est plus trapue et plus grande que le mâle.
     
  • Habitat : On trouve l’aigle de Bonelli en Europe du Sud, au Magrheb, au Proche et Moyen-Orient ainsi qu’en Asie, majoritairement dans le sous-continent indien. En général, dans les milieux semi-arides des régions au climat méditerranéen.
  • Population : Elle est estimée à environ 10 000 individus, dont 1 000 en Europe. Les trois-quarts de cette population européenne vit en Espagne. 29 couples sont recensés sur sept départements du Sud de la France. Les gorges du Gardon en hébergent trois.
  • Régime alimentaire : Le territoire de chasse de l’aigle de Bonelli se situe en milieu ouvert en dessous de 700 mètres d’altitude. Garrigues et pelouses à brachypode rameux, à proximité de vignes, constituent leur territoire de prédilection. Les proies varient en fonction de la région. En France, 70 % de son alimentation sont constitués d’oiseaux (pigeon, perdrix, goélands…). Dans les 30 % restants on trouve, par exemple, du lapin ou des petits reptiles.
  • Reproduction : L’aigle ne se reproduit qu’à l’âge de 3-4 ans. La femelle pond généralement deux œufs courant février ou début mars. Elle les couve pendant une quarantaine de jours, ainsi les poussins naissent au début du printemps. Les aiglons restent auprès de leurs parents pendant 50 à 60 jours avant de quitter l’aire, entre fin mai et début juillet. Ils stationneront plus d’un mois à proximité du site de reproduction et ne quitteront définitivement le territoire que deux mois après leur envol pour s’en aller trouver un partenaire et un site d’installation. Cette période d’errance est la plus dangereuse pour la survie de l’espèce.
  • Préservation : Comme toutes les espèces de rapace, l’aigle de Bonelli est protégé au titre de la loi sur la protection de la nature de 1976. Il est, de plus, inscrit sur la liste rouge de la faune menacée dans la catégorie ″en danger″.
  • Action du SMGG : Dans le Gard, le Syndicat mixte des gorges du Gardon a négocié avec la fédération d’escalade le déplacement de certaines voies afin d’assurer une quiétude relative aux aigles, notamment sur les sites de reproduction. Il suit également chaque année, au jour le jour, la reproduction des trois couples présents sur son territoire.
 
Nos partenaires /  Nous contacter /  Espace presse /  Marchés publics /  Mentions légales /  Plan de site |  Haut de page