Hors des sentiers battus

C’est une sélection de sites et d’activités recommandés par le réseau des éco-acteurs de la Réserve de biosphère des gorges du Gardon.

Des sites naturels à visiter !

  • Site du Castellas (Sainte-Anastasie)

Offrez-vous un bol d’air frais aux abords des falaises des gorges du Gardon !

Le belvédère du Castellas offre une vue imprenable sur le méandre le plus impressionnant et le plus connu des gorges. Après quelques minutes de marche depuis le village de Russan vous arriverez au bord d’impressionnantes falaises de calcaire de 170m de haut où vous rencontrerez sûrement de nombreux grimpeurs amateurs de sensations fortes.

  • Vallée de l’Eure (Uzès)

Détendez-vous dans un espace de verdure…

Espace de verdure et de fraicheur aux abords d’Uzès traversé par l’Alzon. Ce lieu est apprécié pour y pratiquer toutes sortes d’activités : sport, promenade, pêche, pique-nique, détente, en résumé un lieu magique où se ressourcer. Un sentier de randonnée permet de faire une boucle historique passant par le parc et de nombreuses capitelles.

  • Le Clos Gaillard (Nîmes)

Un espace caractéristique de la garrigue locale, fruit de l’interaction d’une présence ancienne de l’homme et de l’évolution naturelle de l’homme.

Circulez parmi les différentes zones expérimentales qui abritent diverses espèces d’arbres tolérantes au feu et 26 capitelles en pierre sèche. Les multiples sentiers pédagogiques vous permettront d’en apprendre davantage sur les richesses de la garrigue sur cet espace de 265 hectares.

Autour d’un pique-nique…

  • La combe des Bourguignons (Marguerittes) :

Le temps d’un pique-nique ou d’une balade entrez dans la peau d’un « rachalan », ouvrier pauvre du XVIIIème siècle.
Un sentier d’interprétation de 2km a été aménagé pour vous permettre de marcher à travers ce paysage aride et caillouteux travaillé par des générations d’ouvriers agricoles de la région durant des années. Découvrez ainsi les constructions en pierre sèche construites par les « rachalans » pour la culture de l’olivier, des vignes, des amandiers et des figuiers.

Autour d’une balade en famille ou entre amis…

  • Le Domaine d’Escattes (Nîmes)

Un lieu qui prête à la découverte et à la compréhension de l’univers de la garrigue.
L’espace naturel de garrigue a été aménagé sur 80 hectares jalonnés de bâtiments agricoles, de constructions en pierre sèche, oliviers… un condensé du paysage typique de garrigue.
A l’origine, le domaine était une ancienne exploitation agricole, elle a été transformée au 19e en jardin d’agrément par le Baron de Charnisay.
Il existe deux parcours initiatiques sur le domaine (2 km et 3 km).

  • Le vallon d’Escaunes à Cantarelles (Sernhac)

Replongez dans les différentes époques qui ont marqué les lieux grâce à un chemin bordé de murets en pierre sèche surplombant le vallon.
La commune de Sernhac abrite un patrimoine historique insoupçonné. Vous pourrez y explorer les tunnels creusés par les romains pour construire le célèbre aqueduc, parcourir d’anciennes carrières gauloises puis romaines ou encore vous promener sur les magnifiques terrasses méditerranéennes constellées de capitelles.
Aujourd’hui le site est géré par l’association « Vallon d’Escaunes à Cantarelles » et les olivettes ont été adoptées par les habitants, ce qui en fait un projet collectif innovant et un lieu d’échange et de partage. Les habitants « adoptent » une parcelle de terrain et s’engagent à l’entretenir. En contrepartie, ils reçoivent l’huile provenant des oliviers.

  • Les cabanes en pierre sèche de la Librotte (Blauzac)

Le site de la Librotte à Blauzac regorge de capitelles (cabanes en pierre sèche) datant du XVe et XVIe siècle de tailles et d’architecture différente, ce qui en fait une des plus belles concentrations de l’Uzège. Un sentier de découverte partant du village, le circuit des capitelles, permet de découvrir le bois et ses environs tout au long d’un parcours de 9km environ, serpentant de bois en garrigues entre une cinquantaine de capitelles dont certaines pouvant atteindre 7 à 8 mètres de haut pour plus de 200 tonnes.  Un record dans le département !

La plupart des capitelles sont situées sur des terrains privés, à l’exception du site du château, situé sur une parcelle communale de plusieurs hectares, librement accessible au public.

 

En apprendre toujours plus !

  • Le Parcours en plein air Mémoires de Garrigue (Pont du Gard)

Sur le site du Pont-du-Gard a été aménagé un parcours initiatique de 1.4km qui vous permettra de découvrir l’agriculture méditerranéenne et son architecture en pierre sèche, le pastoralisme, les activités liées à la forêt, les plantes utiles (médicinales, aromatiques) et bien d’autres secrets de ces paysages de garrigue.

Adresse : Site du Pont du Gard. 400 Route du Pont du Gard 30210 Vers-Pont-du-Gard

  • Maison de la Garrigue (Marguerittes)

La maison de la Garrigue aborde divers thèmes dont l’olivier, grâce à un parcours initiatique dédié à l’histoire, la culture et aux usages de cet arbre emblématique de la Méditerranée.

Diverses animations tout public autour des thématiques du paysage, de l’environnement ou encore du patrimoine y ont lieu tout au long de l’année.

Adresse : 2 Avenue Magellan, 30320 Marguerittes

  • Jardin médiéval (Uzès)

Le Jardin médiéval botanique situé au pied du Duché à Uzès, présente un jardin au naturel d’inspiration médiévale. On y retrouve 450 variétés de plantes qui  illustrent les multiples usages que l’on faisait des plantes au Moyen-Âge. Des étiquettes vous permettent de les découvrir et de les différencier.


Adresse : Impasse Port Royal 30700 UZÈS

 

 

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×