Le site classé des gorges du Gardon

Le site des gorges du Gardon du pont du Gard et des garrigues nîmoises est classé depuis le 19 avril 1982 par décret ministériel. Instauré par une loi de 1930, la protection « Site classé » s’attache en priorité à la protection de paysages remarquables.

Qu’est-ce qu’un site classé ?

Instaurée par une loi de 1930, la notion de site classé correspond à la volonté de préserver des espaces du territoire français qui présentent un intérêt général du point de vue scientifique, pittoresque et artistique, historique ou légendaire. Le classement est une protection forte qui correspond à la volonté de maintien en l’état du site désigné, ce qui n’exclut ni la gestion ni la valorisation.
Généralement consacré à la protection de paysages remarquables, il peut intégrer des espaces bâtis qui présentent un intérêt architectural et sont partie constitutive du site. Les sites classés ne peuvent être ni détruits ni modifiés dans leur état ou leur aspect sauf autorisation spéciale. Tous les travaux susceptibles de modifier l’aspect ou l’état d’un site classé sont soumis à autorisation spéciale. Le site  “des gorges du Gardon, du Pont du Gard et des garrigues Nîmoises” est classé depuis 1982. Son périmètre a été étendu en 2013 à 7 760 hectares. L’extension concernait essentiellement l’intégration des plateaux du massif et des franges agricoles qui bordent les gorges. Il touche principalement les communes de Cabrières, Castillon-du-Gard, Collias, Dions, Lédenon, Poulx, Remoulins, Saint-Bonnet-du-Gard, Sainte-Anastasie, Sanilhac-Sagriès et Vers-Pont-du-Gard.

Au sein du site classé, une règlementation spécifique s’applique, d’autant que plusieurs dispositifs de protection cohabitent. Les consulter.

Label Grand site de France : la reconnaissance !

Afin de valoriser cette singularité, et contribuer à faire prendre conscience aux habitants du caractère exceptionnel de leur lieu de vie, les gorges du Gardon sont candidates au prestigieux label Grand Site de France. Ce label est attribué par le ministre à un site classé de grande notoriété, faisant l’objet d’un projet de préservation, de gestion et de mise en valeur conforme aux principes du développement durable, l’ensemble étant porté par la structure gestionnaire du site.

La spécificité et le caractère remarquable des Grands Sites de France, qu’ils soient labellisés ou en projet (comme les Gorges du Gardon), et de la démarche Grand Site qui leur est associée, est fondée sur les caractéristiques communes suivantes :

  • Un paysage remarquable
  • Une valeur patrimoniale unique en résonance avec un esprit des lieux propre au site.
  • Un lieu fragile, protégé et géré selon un projet de territoire concerté en lien avec les habitants et les activités locales, et conduisant à un développement touristique durable.
  • Un accueil de qualité, à la hauteur de la notoriété et de l’attractivité du site.
  • Un territoire vivant et habité : ni muséifié, ni carte postale, c’est un lieu de vie, de rencontre, de culture, d’activités, un lieu contemporain où prendre le temps de la découverte, de vivre « l’expérience » du lieu.

       En bas, tout en bas, la rivière aux flots argentés déroule capricieusement ses lacets interminables […] Vraiment ce spectacle est impressionnant au suprême degré ». Félix Mazauric, Valleraugue 1868 – Nîmes 1919 -Spéléologue

Dix-huit sites sont labellisés en France parmi lesquels le Pont du Gard, la Sainte-Victoire ou encore le Puy de Dôme. Vingt-six espèrent un jour obtenir le prestigieux label.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×