Natura 2000

Qu’est-ce que Natura 2000 ?

Natura 2000 est un programme européen construit autour de deux directives :

  • la directive « Oiseaux » (1979, révisée en 2009)
  • la directive « Habitats, Faune, Flore » (1992)

L’objet de ces deux directives est de lutter contre l’érosion de la biodiversité sur le continent européen en préservant les espèces animales et végétales menacées et leurs habitats.
Pour ce faire, ces directives prévoient avec Natura 2000 la création d’un réseau écologique cohérent au niveau de tout le territoire européen pour permettre notamment la migration, la distribution géographique et les échanges génétiques d’espèces sauvages.

Localement ces deux directives interviennent sur des secteurs géographiques précis : les sites Natura 2000.

  • les zones de protection spéciale (ZPS) pour la directive “Oiseaux”
  • les zones spéciales de conservation (ZSC) pour la directive “Habitat”

Les gorges du Gardon sont concernées par les deux directives 2000 qui portent sur le même périmètre (7 024 ha) :

  • Gorges du Gardon (ZPS)
  • Le Gardon et ses gorges (ZSC))
Le syndicat mixte des gorges du Gardon est gestionnaire de 5 autres sites Natura 2000 :
  • Le site de l’Etang de Valliguières (6.61 ha)
  • Le site du Camp des garrigues (2089 ha)
  • Le site des Garrigues de Lussan (29 150 ha)
  • Le site Etang et mares de la Capelle (314 ha)
  • Le site La Cèze et ses gorges (3557 ha)
©T.Gendre

Le syndicat mixte des gorges du Gardon est chargé d’assurer l’animation des Documents d’objectifs et la mise en œuvre d’un programme annuel d’actions.

En voici quelques-unes à titre d’exemple :

  • Des travaux de débroussaillage pour restaurer les pelouses à brachypode rameux.
  • Des suivis scientifiques en cavités pour inventorier les population de chauves-souris.
  • La fermeture de cavités pour préserver des colonies de chiroptères.
  • L’élaboration d’une charte avec les grimpeurs pour définir les sites d’escalade et assurer la quiétude des grands rapaces.
  • La limitation des menaces et du dérangement des espèces (détournement de sentiers de randonnée, limitation des engins motorisés…).
  • L’inventaire des sites de nidifications du Grand duc d’Europe et du Circaète Jean-le-Blanc.
  • La surveillance des sites de reproduction de l’Aigle de Bonelli et du Vautour percnoptère et le baguage des vautours et aiglons.
  • L’approvisionnement de placettes d’alimentation pour le vautour percnoptère.
  • Le suivi de la flore envahissante et notamment de l’ambroisie.
Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×